Corriger avec Antidote

Au fil de mes lectures, je suis tombée sur Écriture : Mémoires d’un métierde Stephen King. Dans cet ouvrage, il détaille le coffre à outils de l’auteur qui contient le vocabulaire, la grammaire, la forme et le style. Malheureusement, le coffre à outils du parfait écrivain ne se vend pas à la quincaillerie du coin. On le bâtit soi-même, un mot, une virgule à la fois.

Afin d’enrichir mon coffre à outils, j’utilise le logiciel Antidote2. Durant la rédaction, il m’enseigne de nouvelles notions sur la conjugaison, les faux amis, les anglicismes. De plus, il regroupe plusieurs dictionnaires : définitions, synonymes, antonymes, cooccurrences et citations.

Langue

Tout d’abord, je sélectionne un chapitre et je corrige les erreurs sous l’onglet Langue. Dans la fenêtre du correcteur, il suffit de cliquer sur la clé anglaise Parametres pour ajuster les paramètres : espaces typographiques, graphie rectifiée ou traditionnelle, niveau de langue, etc.

Langue Continuer la lecture de Corriger avec Antidote

Réviser son manuscrit

La réécriture est terminée. Cependant, même si vos doigts frétillent à l’idée d’envoyer votre roman à tous les éditeurs du pays, dépoussiérez vos crayons de bois, votre stylo rouge et votre imprimante, puis asseyez-vous dans une chaise confortable.

Imprimer

Plusieurs études démontrent que la lecture sur papier, plus stimulante pour les cinq sens, aide à mieux comprendre un texte. Donnez-vous la chance de construire une bonne carte mentale1 de votre récit, imprimez-le.

Lecture rapide

Lire son roman d’un seul souffle en prenant très peu de notes permet d’embrasser l’histoire dans sa globalité et de repérer les incohérences, les passages superflus, les sauts de logiques, etc.

La liste de vérification

En plus des détails techniques comme harmoniser les espaces, les italiques, la cohésion du temps et de la température, cette liste rappelle des éléments qui auraient pu être négligés pendant la rédaction. Voici quelques exemples. Continuer la lecture de Réviser son manuscrit