Construire sa liste de vérification

Pour un auteur, protéger son monde intérieur est essentiel pendant la période de création. Toutefois, il vient un jour où le besoin d’une démarche structurée se fait sentir. C’est le moment de se rendre à la bibliothèque, chercher le rayon des guides pour les écrivains et choisir celui qui nous inspire.

Bien sûr, les courset les blogues sont aussi une excellente source de conseils pratiques. Pour ma part, je me suis tournée vers les livres2 et ils m’ont fourni une montagne d’informations que j’ai regroupées dans ma liste de vérification.

Dans le premier volet de ma liste, j’ai inscrit les notions que je souhaitais consulter régulièrement. Par exemple, j’ai conservé la fiche de personnage de You Can Write a Mystery qui énumérait plusieurs caractéristiques à définir pour les protagonistes : alimentation, religion, activité physique, animal de compagnie, routine quotidienne, peur, désir, etc.

Le deuxième volet sert à la révision de mon manuscrit complété. Elle contient des rappels tels que : s’assurer que la température, les jours et les lieux sont clairement identifiés et cohérents ; relire les dialogues à voix haute ; changer les prénoms qui se ressemblent ; etc. Finalement, ces éléments sont suivis par des détails concernant la langue : éviter les répétitions, corriger l’orthographe ou harmoniser l’utilisation des italiques.

Dans un métier qui prend sa source dans l’imaginaire, les outils techniques sont parfois considérés comme contraignants. Et pourtant, une méthode adaptée à ses besoins libère l’esprit et stimule la créativité. Alors, n’hésitez plus, rédigez votre propre liste de vérification inspirée de vos lectures, des cours ou de l’analyse d’une œuvre que vous chérissez. En peu de temps, vous constaterez l’effet positif de ces démarches sur la qualité de votre travail.

  • Recevez mes articles dès leur publication en vous abonnant à l’infolettre.
  • Suivez-moi sur Facebook.

_ _ _

  1. Exemples de cours offerts : ateliers de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), Littérature populaire (TÉLUQ), Création littéraire (UQAM). Pour les blogues, consultez ma page Pinterest.

Publié par