Créer ses premiers personnages

Le travail de l’auteur consiste à inventer un monde, mais surtout du monde. Beaucoup de monde ! Auront-ils des cheveux roux, cendrés, frisés, plats, teints, ébouriffés ? Seront-ils colériques, timides, malades, éduqués, obsessifs ? De plus, les protagonistes comme les vraies personnes sont complexes et affichent des visages différents selon les circonstances. Alors quand l’imagination tombe à plat, s’inspirer de notre entourage facilite la tâche, donne l’élan de départ.

Cependant, au cours de l’écriture, la réalité peut freiner le déroulement de l’intrigue. Que faire ? Soyez à l’écoute du malaise ou de l’ennui face à tel ou tel protagoniste. Par exemple, pourquoi hésitez-vous à envoyer votre héroïne au fin fond d’une forêt tropicale infestée de tarentules géantes ? Si la réponse est : « Parce que ma meilleure amie ne ferait jamais ça ! », c’est qu’il est temps de couper les ponts et de modeler vos personnages de façon à ce qu’ils servent votre histoire et non l’inverse.

  • Recevez mes articles dès leur publication en vous abonnant à l’infolettre.
  • Suivez-moi sur Facebook.

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s