En librairie aujourd’hui!

C’est avec un grand plaisir que je vous présente mon nouveau roman Limonade & kimchi !

À l’automne 2014, je suis tombée par hasard sur un drame sud-coréen. J’étais loin de me douter qu’un an plus tard, j’aurais commencé à apprendre la langue coréenne et que je m’inspirerais des K-dramas pour écrire une histoire.

Dans ce roman, j’explore la naissance d’un amour incertain entre Jade et Seonjae, qui devront mettre en berne leurs aprioris et affronter les souvenirs enfouis. Entre Montréal et Séoul, ce récit teinté d’humour redonne à la tendresse une place privilégiée dans la relation amoureuse.

Pour lire le résumé et un extrait PDF, cliquer ici.

Bonne lecture !

  • Commentez cet article sur Facebook.
  • Recevez mes articles dès leur publication en vous abonnant à l’infolettre.

Le proverbe du jour

해가 서쪽에서 뜨겠네

Le soleil a dû se lever à l’ouest

Un brin ironique, cette expression souligne un évènement improbable. Alors, si soudain votre enfant se passionne pour laver la vaisselle, vous pourrez dire que le soleil a dû se lever à l’ouest.

Proverbe-Soleil

  • Recevez mes articles dès leur publication en vous abonnant à l’infolettre.
  • Suivez-moi sur Facebook.

Le proverbe du jour

Dans l’espoir de semer des sourires, j’ai retravaillé des esquisses inspirées de Mölang1, un lapin rond comme une guimauve. Pour faire honneur aux origines de ce sympathique personnage, j’ai associé des proverbes coréens à chacun de mes dessins.

Portez-vous bien.


소 귀에 경 읽기

Lire des soutras aux oreilles des vaches

Lire des textes sacrés bouddhiques à une vache c’est tout comme «prêcher dans le désert».

Proverbe-Soutras

  • Recevez mes articles dès leur publication en vous abonnant à l’infolettre.
  • Suivez-moi sur Facebook.

_ _ _

Molang - Ou est caché Piu Piu

Mölang a été créé en 2010 par Hyeji Yoon, une illustratrice sud-coréenne.

 

Le secret des K-dramas

Depuis 2016, j’ai visionné plus de quatre-vingt-dix K-dramas (drames coréens) en me questionnant sans relâche : « Pourquoi j’aime ça ? » Comment les scénaristes sud-coréens parviennent-ils à me faire ignorer des éléments comme l’infantilisation de la femme ou les placements de produits qui d’ordinaire m’irriteraient au plus haut point ?

Tout d’abord, j’ai présumé que l’attrait d’une nouvelle culture, le rythme palpitant et les revirements inattendus avivaient mon intérêt, mais c’est dans le livre Faire d’un bon scénario un scénario formidable1 que j’ai trouvé la réponse manquante. Les auteurs sud-coréens exploitent avec brio les besoins humains définis par Abraham Maslow.

Continuer la lecture de Le secret des K-dramas